La robotique mobile autonome au service de la lutte contre les infections nosocomiales dans les établissements de santé

Les infections nosocomiales représentent des évènements indésirables rares dans les établissements de santé mais également tout au long de la prise en charge des patients en ville ou à l’hôpital. La prévention et le contrôle de ces infections (PCI) sont coordonnés en France par des comités au niveau local, régional et national depuis les années 1988.

Les stratégies de PCI comprennent des protocoles de sécurisation de soins mais aussi de l’environnement comme la désinfection des dispositifs médicaux, des sols et des surfaces, etc.

Pour maîtriser la part environnementale de la diffusion de micro-organismes potentiellement responsables d’infections, Meanwhile propose le Medilog, un robot mobile autonome. 

  • Les infections nosocomiales

Depuis la définition du Comité technique des infections nosocomiales et des infections liées aux soins de mai 2007, une infection est dite associée aux soins si elle était absente à l’admission à l’hôpital et qu’elle a été contractée au cours d’un séjour dans l’établissement de soins. Celle-ci est dite nosocomiale si elle survient en milieu hospitalier ou communautaire si elle survient lors de soins en dehors de l’hôpital.

Elle peut être directement liée aux soins ou survenir durant l’hospitalisation, en dehors de tout acte médical. Santé Publique France estime qu’en France environ un patient hospitalisé sur 20 a été confronté à ce type d’infection en 2017.

Selon le ministère de la santé, les 4 infections nosocomiales les plus fréquentes sont :

  1. les infections urinaires (30%),
  2. les infections des voies respiratoires (16.7%),
  3. les infections au niveau du site opératoire (13.5%)
  4. Les bactériémies/septicémies (10.1%).

Il est important de noter que le risque d’infection est plus important chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

  • Quels sont les modes de contamination possible ?

La fondation de recherche Médicale distingue deux modes de transmission de ces infections :

  1. Les agents infectieux proviennent du patient lui-même, ils sont présents à la surface de la peau ou au niveau des muqueuses. La contamination a lieu lors de l’ouverture de la peau (pour un acte invasif comme l’introduction d’un cathéter, la pose de sondes ou de drains).
  2. Les agents infectieux proviennent de l’environnement du patient. Dans ce cas, l’infection provient d’un autre malade, ou du personnel soignant ou encore d’un élément contaminé (système d’air, eau, alimentation…).
  • Le cas de contamination par le personnel soignant

Nous pouvons constater que le personnel soignant passe une grande partie de son temps à effectuer des déplacements parasites et énergivores à travers les différents services de l’hôpital. Ces interruptions de tâches peuvent entraîner des manquements au protocole de sécurisation des soins, perturber les soignants en cours de soins et parfois favoriser la survenue d’infection associées aux soins.  

  • Comment le Medilog peut aider à diminuer le risque de transmission des infections nosocomiales ?

La solution Medilog à son rôle à jouer dans la diminution de transmission des infections nosocomiales en provenance de l’environnement du patient et notamment des surfaces.

Le Medilog, est un Robot Mobile Collaboratif et Autonome destiné au transport de biens médicaux (diagnostics, poches de sang, médicaments, chimiothérapies etc.) à travers l’établissement de santé (laboratoire, hôpital…). Equipé d’une armoire sécurisée, de nombreux capteurs de sécurité et d’une connexion au bâtiment, le Medilog est en mesure de se déplacer à travers les différents services de l’Hôpital en toute sécurité et autonomie (prise autonome d’ascenseur, ouverture automatique des portes, signalisation de présence etc.)

Le cobot mobile va ainsi participer à la réduction des déplacements du personnel soignants (environs 6km/jours en moins !) en réalisant des transports à la place des soignants qui peuvent se concentrer sur leur corps de métier et d’expertise et ainsi limiter les interruptions dans leurs activités (sources de transmission des maladies nosocomiales).

Afin de garantir un niveau de propreté maximal, le Medilog peut également être désinfecté en toute simplicité. Le cobot a été pensé pour que sa forme ne comporte pas de recoins ou angles, sujet à l’accumulation de poussières. Il a été conçu dans une matière facilement nettoyable et résistante aux produits les plus couramment utilisés dans le domaine médical. Par ailleurs, grâce à son module Plug and Play, le Medilog est facilement démontable, l’armoire sécurisée peut être retirée de la base mobile pour être nettoyée et désinfectée.

  • Résultats

Le cobot effectue des livraisons de biens médiaux à travers les différents services de l’Hôpital à la place des soignants. « Pendant-ce temps-là… », le personnel peut rester physiquement auprès des patients et se concentrer sur son cœur de métier. Les patients sont alors plus en sécurité avec un personnel soignant toujours à proximité et les infections nosocomiales sont minimalisées. La qualité et la précision de la prestation des soins de santé sont maximisées.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin